Présentation de la commune

   Services utiles

   Histoire & Patrimoine
        Châteaux / Maisons fortes
        Eglise
        Voies et chemins
        Vie d'autrefois

   Tourisme & Hébergement

   Economie locale

   Vie municipale

   Activités & Loisirs

   Liens utiles

 

Le Tunnel de la Transcévenole

La commune de Présailles est traversée par le tunnel de la Transcévenole, ligne de chemin de fer qui devait relier Le Puy-en-Velay à Neiges-Prades (actuelle Lalevade-d’Ardèche, près d’Aubenas), et qui n’a jamais été achevée ni mise en service. Longue de 89 km, cette ligne devait comporter de nombreux ouvrages d’art, dont 12 viaducs et 35 tunnels.


Les travaux avaient commencé en 1911 par le percement des tunnels de Présailles (2 626 m) et du Roux en Ardèche (3 376 m). Interrompu pendant la Première Guerre mondiale, repris en 1919, le chantier a été définitivement abandonné en 1935, le projet s’étant avéré économiquement non rentable en raison de l’expansion du trafic routier.
Le tunnel sous Présailles, parfaitement rectiligne, a été entièrement percé, mais le sol n’a pas été dérocté en totalité et la voie n’a pas été complètement maçonnée.


Le point culminant de la ligne (1 078 m) était atteint à la sortie du tunnel, côté Vachères, où devait être construite la gare de Présailles.
Le tunnel de Présailles peut se traverser à pied sans difficulté (se munir de bottes, d’un vêtement imperméable et d’une torche électrique).
La circulation de tout véhicule à moteur y est strictement interdite.
Entre Le Monastier-sur-Gazeille et Présailles, le tracé de la Transcévenole offre un agréable parcours de randonnée. On passe notamment sur l’impressionnant viaduc de La Recoumède. Construit en pierres de basalte entre 1921 et 1925, avec ses huit arches hautes de 65 m, ce viaduc en courbe a 325 m de long.

Pour en savoir plus, lire :
La Transcévenole – Histoire de la ligne inachevée du Puy à Aubenas
Jean Grimaud (Edité par l’Association La Transcévenole – 1994)